1er Congrès régional des experts comptables de l’UEMOA : FLAN OULAÏ : « Promouvoir la profession sous-régionale auprès des pouvoirs publics et du secteur privé »

1er Congrès régional des experts comptables de l’UEMOA : FLAN OULAÏ : « Promouvoir la profession sous-régionale auprès des pouvoirs publics et du secteur privé »

Les experts comptables ivoiriens et leurs pairs de la zone UEMOA ont tenu leur 1er congrès régional du 26 au 27 octobre 2017 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan autour du thème : « La profession comptable dans une Afrique en mutation ».

Le 1er Congrès régional des experts comptables de l’Union Economique et monétaire ouest Africaine (UEMOA) a réuni des cabinets d’audit et d’expertise comptable, des banques, des entreprises, des cabinets de formation, des promoteurs de logiciels comptables, les ordres nationaux de la zone UEMOA, de la France, du Maroc.

La profession comptable dans une Afrique en mutation a été analysée sous trois angles : modernisation de l’administration publique et optimisation des ressources ; organisation et évolution de la profession ; digitalisation de l’économie : l’Afrique et le défi de l’économie.

Pendant deux jours, les conférences des présidents des ordres nationaux, les échanges avec les étudiants et les experts-comptables stagiaires, ainsi qu’avec les collectivités territoriales au cours de panels, les communications sur les nouvelles dispositions pour la fiabilisation de l’assiette fiscale des impôts en Côte d’Ivoire, ainsi que les expositions dans les stands, etc., ont meublé cette rencontre des professionnelles de l’expertise comptable. 

Pour le Président de l’Ordre des experts comptables de Côte d’Ivoire, Flan Oulaï, ce congrès régional des experts-comptables de l’UEMOA représente une importante occasion d’échanger et de réfléchir à la contribution des professionnels de l’expertise comptable au processus de développement économique du continent africain. « Il s’agira par ailleurs, au-delà de cet aspect technique, de promouvoir la profession sous-régionale auprès des pouvoirs publics et du secteur privé », a-t-il ajouté.

Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, s’est appesanti sur le contexte de l’économie mondiale en pleine mutation qui impose à l’espace UEMOA un environnement des affaires respectant les standards internationaux, félicitant les organisateurs du congrès pour l’initiative. « C’est le signe de votre engagement à apporter votre contribution aux objectifs de croissance et de développement économique de notre région », a-t-il affirmé.


B.B