Chantal Taïba, chanteuse : “Ce que je pense de Beynaud, Débordo et Arafat DJ”

Chantal Taïba, chanteuse : “Ce que je pense de Beynaud, Débordo et Arafat DJ”

L’année 2017 s’achève avec beaucoup d’enthousiasme pour Chantal Taïba, la reine du Matiko. Auréolée d’une étincelante carrière musicale, cette ex-lycéenne reconvertie en chanteuse, fait les beaux jours de la musique ivoirienne. A Cœur joie, la reine du Matiko s’est prêtée à nos questions.

Que nous réserve Chantal pour ce nouvel an ?

Il y a deux semaines, j’étais à Londres. La semaine dernière, j’ai fait une dédicace à Rouen. Ce week-end, je serai à Bergamo en Italie. Le 22 décembre 2017, l'album ‘’Seredo’’ a été distribué dans les 32 Fnac de France. Je pense que mon opus sera dans les bacs à Abidjan.

Vos fans ont-ils bien accueilli ce nouvel album ?

Il n'est pas encore vraiment sur le marché. Ce sont les deux singles qui sont sur le marché discographie.

De nouvelles sonorités sont-elles prévues dans les deux singles ? 

A part le Matiko décalé avec Serge Beynaud, il y a du zouglou pur et dur que j’ai ajouté.

Encore Serge Beynaud. Une affaire de love entre vous ?

Pas encore, puisque c'est la première fois que nous travaillons ensemble.

Pourquoi Serge Beynaud et non pas un autre ?

Serge Beynaud est tout simplement bon.

Songez-vous à travailler avec Débordo ou Arafat DJ, des artistes du même genre que Beynaud ? 

Bien sûr. Mais, c'est selon l'inspiration.

Les artistes du zouglou font-ils partie aussi de vos préférés pour le featuring?

Dans mes deux singles, j'ai travaillé avec le zouglouman Vieux Gazeur. Tout s’est passé dans une très bonne ambiance.

Qu’est –ce qui vous fait courir vers le coupé-décalé et le zouglou ? 

Je pense qu’il faut soutenir ces deux genres musicaux. Car ils représentent la Côte d’Ivoire à l'extérieur. Je pense qu’il faut les rendre encore plus forts en y apportant l’expérience.

Peut-on dire que la page des vétérans est désormais tournée ? 

Pourquoi voulez-vous qu'elle soit tournée ? Les pionniers ont l'expérience. Les jeunes peuvent en profiter. Donc, on est ensemble.

Que deviendra le Matiko quand on sait que la nouvelle génération a conquis le marché ? 

Le Matiko est une marque déposée. Quand on dit Chantal Taïba, on sait que c’est la reine du Matiko. Même, si je fais des clins d'œil à d'autres genres musicaux.

Vous semblez être loin de la politique, peut-on savoir pourquoi ?

Je passe.

Etes-vous déçue ?

Il se fait tard, j'ai sommeil.

Vos vœux à l’endroit de vos fans?

Je leur souhaite bonne et heureuse année 2018 et à bientôt avec ‘’Seredo’’.

Que voulez-vous insinuer par ‘’Seredo’’ ?

C’est le chiffre neuf en langue Kroumen. Il désigne mon neuvième album de 9 titres.

Un chiffre de bonheur ?

Celui de l’accomplissement !

Rédaction