Concours littéraire Madeleine Tchicaya : 22 filles sur 25 lauréats récompensés

Concours littéraire Madeleine Tchicaya : 22 filles sur 25 lauréats récompensés

Les lauréats de la 6ère édition du concours littéraire Madeleine Tchicaya initié par l’association les Amis du Livre ont été récompensés le vendredi dernier, au lycée moderne jeunes filles de Yopougon, au terme d’une compétition qui a opposé plusieurs élèves des lycées et collèges de Côte d’Ivoire.

Les vainqueurs de l’édition 2018 du concours littéraire Madeleine Tchicaya ont été récompensés au lycée moderne jeunes filles de Yopougon, au terme d’une compétition qui a opposé plusieurs élèves des lycées et collèges de Côte d’Ivoire.

Au total, 25 lauréats, dont 22 filles, ont reçu leur prix à l’issue du concours littéraire dédié à la vaillante première énarque de Côte d’Ivoire, Madeleine Tchicaya, représentée par sa fille Isabelle Tchicaya.

Les membres de l'association "les amis du livre" présidée par Serge Grah honorent ainsi « une boussole » pour la jeunesse. « C’est la première femme énarque, une femme au parcours singulier, celle qui a fait le choix de la responsabilité, de la persévérance et du dynamisme intellectuel », explique Serge Grah qui tient à sensibiliser à la pratique de la lecture, à encourager à la création littéraire mais également, à immortaliser une icône de la diplomatie et l’emblème de la femme volontaire de la Côte d'Ivoire.

Issus des différentes villes et des communes du district d’Abidjan, plusieurs élèves amis du livre ont manifesté, à travers ce concours, leur attachement au livre. Pour déceler leurs talents littéraires dans l’espace francophone, les candidats ont composé dans quatre matières. A savoir, la poésie, la nouvelle, le conte, et le théâtre. Le jury présidé par l’écrivaine Hélène Lobé a été mis à rude épreuve avant de livrer les résultats de chacune des matières au menu dans les deux catégories. La première concerne ceux des classes de 6ème à la 3ème ; la deuxième concerne les élèves de la seconde à la Terminale.

Dans la catégorie 1, le prix Jean Marie Adiaffi de la nouvelle a été décerné à Asseka Koko Sara du Lycée Mamie Faitai de Bingerville. Le prix François-Joseph Amon d'Aby de Conte est revenu à Koffi N'goblo Grâce du Lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro. Traoré Nagnouma du Lycée Moderne de Tiassalé s’est adjugé le prix Paul Ahizi de poésie.

Pour la catégorie 2, la 1ère place du prix Paul Ahizi de poésie est revenue à Kouassi Adjoua Lisiane du Lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro. Le prix Jean Marie Adiaffi de la nouvelle est revenu à Soumaoro Ouegua Emmanuelle du Collège Sainte Trinité d'Issia. Ouattara Fatoumata du Lycée Moderne 2 de Bondoukou a eu le prix François-Joseph Amon d'Aby de Conte. Le dernier prix de cette catégorie dédié à Bernard Dadié au niveau du théâtre a été remporté par Traoré Sarahaté du Lycée moderne des jeunes filles de Yopougon. Plusieurs autres élèves ont été récompensés dans chaque catégorie de cette 6ème édition de ce concours incontournable pour la promotion du livre.

Après avoir remercié les promoteurs de ce rendez-vous littéraire, le conseiller chargé de la culture et de la francophonie du Président de la République, M. Ibitowa a expliqué que ce concours offre des opportunités en dehors des réseaux sociaux.

« Vous avez fait le meilleur choix. Pour réussir, il faut savoir traduire ses idées en écriture », a-t-il conseillé en présence du directeur du livre et des arts visuels, Henri N’koumo, de Tiémoko Albertine, proviseure du lycée hôte, et de de nombreux directeurs et censeurs des établissements publics et privés en compétition qui ont été exhortés à participer à la construction d'une mémoire collective autour des valeurs telles que les alliances interethniques, le droit à la différence.

Aimé Dinguy’s N.


Rédaction