Construction d’une usine de transformation du maïs : plus de 15 000 emplois à la clé

Construction d’une usine de transformation du maïs : plus de 15 000 emplois à la clé

Bouaflé va abriter très prochainement une usine de transformation de mais. La pose de la première pierre a eu lieu ce samedi 17 février. C'est sur le site de N’Gattakro, localité située à 2 km que cet édifice sera bâti sur une superficie de 04 hectares. L’usine sera intégrée à la future plateforme prévue à Zuénoula, le tout avec 15.327 emplois à la clé, dont 800 pour la seule usine de maïs qui aura une production journalière de 10.000 tonnes pour 2002 ha de champs industriels (parcelle culturales) en 2018. Les travaux prendront fin d'ici l’an 2018.

Mme Irié Lou Collette, présidente de la FENACOVICI, qui vise à construire des usines de transformation, des plateformes et des exploitations industrielles avec le soutien du Programme d’appui à la production vivrière et à la sécurisation alimentaire (PAPV-SA), a procédé, le samedi 17 février à Bouaflé, à la pose de la première pierre de la construction de ladite usine en présence du président du conseil régional, M. Abi Richmond Koffi, du maire, Dr Léhié Bi Lucien, ainsi que des autorités administratives, politiques et coutumières de la ville.

« La construction de cette usine est un indicateur de bonne gouvernance dont la réalisation va engendrer plus de 15.000 emplois », s’est-elle réjouit.

A l’occasion, Mme Goulizan Lou Tchenan Olga Chimelle Ballo, PCA de l’Union des Sociétés Coopératives du Vivrier et de l’Élevage de la Marahoué (USOCOVIEMA) était aux côtés de Mme Irié Lou Collette. Pour celle-ci, « l’usine permettra d'améliorer de manière significative, l’emploi par la mise à disposition d'outils modernes et performants ».


Y.K (Correspondant Régional) 


Rédaction