Exposition « Afrik Art Stral » : Les valeurs africaines sur les cimaises

Exposition « Afrik Art Stral » : Les valeurs africaines sur les cimaises

La 7ème édition de l’exposition « Afrik Art Stral » est en cours au centre commercial de la galerie du Cap sud. Ouverte le jeudi 18 janvier dernier par un vernissage, cette activité met en lumière la tradition africaine.

Plusieurs amis des arts visuels se succèdent depuis la reprise de cette exposition née du concept Sud Art. La directrice de la SCI Business, agence de gestion immobilière des centres commerciaux, Carole Trolez, a dévoilé les fondements du concept Cap Sud Art. Pour elle, la plateforme prend de l’ampleur et met en relief la performance des exposants qui exhortent à la connaissance de l’histoire, de la sociologie, de l’ethnologie et des mathématiques.

Lors du vernissage de la première phase de l’exposition ‘’Afrik-Art-Stral’’ dénommée ‘’Jeux et sociétés africaines’’, Carole Trolez a exprimé sa joie de remettre le couvert. « Cap Sud Art gagne en maturité avec l’exposition ‘’Afrik-Art-Stral’’ qui est une série d’expositions qui nous vient de France. Cap Sud Art, avec ces deux évènements, a atteint un niveau de maturité internationale. Je suis très heureuse d’accueillir des expositions d’une telle qualité », a-t-elle expliqué. Dans sa dynamique d’épanouissement, cette passionnée d’art soutient qu’une autre raison essentielle atteste la présence des peintres en ce lieu.

« Entre la première exposition et celle d’aujourd’hui, il s’est écoulé tout juste une année. Guidés par la passion et l’envie d’offrir le meilleur aux Ivoiriens et à l’ensemble de nos clients et visiteurs, nous avons cru au projet … », ajoute-t-elle.

Les œuvres sur les chevalets du centre, expriment le riche patrimoine culturel africain remis au goût du jour grâce à la fusion entre Cap sud art et l’Association d’aide à l’équipement scolaire et culturel d’Orléans (Aesco). La directrice de l’Aesco international, Anne Amoa, a pour sa part exprimé sa satisfaction au sujet de la bonne relation qu’elle entretient avec Carole Trolez ; un partenariat gagnant-gagnant qui se bonifie au fil des années. « Je ne ménagerai pas mes efforts pour la réussite de cette série d’expositions accompagnées d’ateliers qui se déroulera jusqu’en mai 2018 », a-t-elle indiqué.

L’exposition « Jeux et sociétés africaines » comporte trois axes clés qui portent sur les jeux de réflexion et de hasard, les jeux éducatifs, les jeux ludiques.


MUNEE FATIMA

Rédaction