Gohitafla/ Feux de brousse : 54 ha de tecks et plus d’une dizaine d’ha d’anacarde ravagés

Gohitafla/ Feux de brousse : 54 ha de tecks et plus d’une dizaine d’ha d’anacarde ravagés

La ville de Gohitafla, chef-lieu de sous-préfecture de Zuénoula, est une localité située à environ 20 km de Zuénoula dans la région de la Marahoué. Dans cette zone, des producteurs ont vu leurs plantations partir en fumée 54 ha de plantations. « La situation est grave ! Si nous n’agissons pas maintenant, il sera trop tard demain, nous devons prendre l'engagement, individuellement et collectivement de faire en sorte qu'il y ait Zéro feu de brousse en Côte d'ivoire pour le reste de la saison sèche et pour toujours. Et c'est tout à fait possible si nous évitons de jouer avec le feu, car comme le dit l'adage, il faut une petite étincelle pour allumer un grand feu » a prévenu M. Dagou Crépin, président de la ANAPROCAJOU. Notons que la pratique du feu de brousse pour la chasse ou pour le désherbage des plantations par les populations en est la principale cause. D’où la nécessité de mettre sur pied une véritable politique de prévention à travers des actions de sensibilisation s’impose.


Y.k. (Correspondant Régional) 


Rédaction