Hausse du prix du super : La confédération des consommateurs exige « plus de transparence, de dialogue,… »

Hausse du prix du super : La confédération des consommateurs exige « plus de transparence, de dialogue,… »

La Confédération des organisations de consommateurs de Côte d’Ivoire (Coc-CI), dans une déclaration produite le 2 novembre, signée de son président Jean Baptiste Koffi, dont Fratmat.info a reçu copie, s’indigne de la nouvelle hausse du prix du super applicable à la pompe depuis le 1er novembre, passant de 620 F Cfa le litre à 640 F Cfa. 

Mieux, elle a relevé qu’en une année le prix de ce carburant est passé à 640 f Cfa le litre contre 580 F Cfa en novembre 2017. Ainsi, a-t-elle « exigé du gouvernement plus de transparence dans l’application du principe de l’ajustement automatique des prix à la pompe décidé en novembre 2012 ». Elle a également appelé les autorités en charge des hydrocarbures à « plus de pédagogie, plus de dialogue et surtout de coopération avec les organisations de consommateurs ». 

Tout en « dénonçant et condamnant » cette nouvelle hausse du prix du super, la Coc-ci demande à l’ensemble des consommateurs de « rester mobilisé, à l’écoute des mots d’ordre de leurs organisations respectives pour les actions à venir ». 


Rédaction