JOB 2017 : les métiers qui s’offrent aux futurs étudiants

JOB 2017 : les métiers qui s’offrent aux futurs étudiants

L’Université Felix Houphouët-Boigny de Cocody a accueilli du 14 au 16 septembre les Journées de l’orientation du bachelier (JOB) organisées par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Destinées à aider le futur étudiant à faire le bon choix pour ses études supérieures, ces journées ont regroupé sur une même plate-forme des offres de formations dans quasiment tous les métiers et secteurs d’activités en Côte d’Ivoire : agriculture, finance et comptabilité, technologies de l’information et de la communication, ressources humaines, hôtellerie, mécanique, arts visuels, enseignement, bâtiments et travaux publics, etc.

« Des études et données montrent qu’après le baccalauréat, les jeunes manquent cruellement d’informations sur les filières existantes dans l’enseignement supérieur dans la mesure où ils ne vont pas à la source de l’information sur les différents canaux de communication du ministère. Ces journées de rencontres et d’échanges permettent aux futurs étudiants d’apprécier l’étendue de l’offre proposée par les universités et grandes écoles et de faire des choix en conséquence », a expliqué un membre du comité d’organisation des JOB 2017.

L’intérêt des jeunes, voire des étudiants, pour ces journées a été confirmé par une bonne affluence. Cette deuxième édition des Journées de l’orientation du bachelier, après la première en 2016, a mobilisé aussi tout l’écosystème des universités et grandes écoles du public et du privé des quatre coins du pays.

« C’est une excellente idée que d’organiser ces journées qui nous permettent de rencontrer directement et sur une même place autant d’écoles. Cela permet de faire des choix plus conséquents », a confié Amandine N’Dri, bachelier de 19 ans, intéressée par les métiers de la communication.

Le Pr Bakayoko Ly-Ramata, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a invité, lors de la cérémonie d’ouverture, les nouveaux bacheliers à opérer des choix judicieux. « Chers nouveaux bacheliers, je vous invite à opérer des choix judicieux qui vont déterminer votre trajectoire et votre avenir », a-t-elle conseillé.

Notons qu’en marge des expositions, il a été organisé le vendredi 15 septembre un panel réunissant des experts sur la question de l’insertion professionnelle. Au cours de cette tribune d’échanges il a été fait mention de ce que Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CGECI), en relation avec le ministère de la Formation professionnelle, construit 13 branches professionnelles au sortir desquelles l'étudiant peut facilement retrouver un métier qui a des débouchés.

« Les entreprises ne peuvent pas prendre tout le monde, il en faut donc créer. Ensuite il faut que le dialogue entre le secteur productif et le secteur de la formation soit organisé et pourquoi pas créer des journées-carrières spécifique à chaque secteur. » a conseillé M. Edouard Ladouyou, représentant la CGECI.

Pour M. Aka Kouadio, directeur du Centre ivoirien d'étude et de recherche en psychologie appliquée, un autre panéliste, « l'orientation est une question de stratégie et non un fait du hasard. »

Directeur de l'insertion professionnelle au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Ibrahima Diakité a indiqué que « L'orientation est un processus qui doit commencer un peu plus tôt. L'individu doit lui-même se connaître et savoir les compétences qu'il peut développer. Obtenir son diplôme ne suffit plus pour avoir un emploi, Il faut donc développer des compétences et s'intéresser à l'entreprenariat, ce qui va faciliter l'auto-emploi » a-t-il soutenu.

A.S.K

DIAPO