Journée internationale de la sage-femme : L’ONG ‘’Sauvons 2 vies’’ organise des consultations foraines

Journée internationale de la sage-femme : L’ONG ‘’Sauvons 2 vies’’ organise des consultations foraines

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la sage-femme tous les 05 mai, l’ONG ‘’Sauvons 2 vies’’ a organisé, ce samedi 04 mai à l’hôpital général d’Anyama, des consultations foraines en direction des mères de ladite commune.  

Mettant à profit cette tribune, la marraine de la cérémonie, Mme N’Doumi Suzanne, sage-femme à la retraite âgée de 82 ans et première sage-femme déléguée médicale de Côte d’Ivoire, a prodigué ‘’yeux dans les yeux’’ d’utiles conseils à ses consœurs district sanitaire d’Anyama et aux mères.



Aux premières ‘’dont la raison d’être est de donner la vie’’ et qui étaient présentes en nombre, elle a recommandé 04 choses pour réussir leur mission : avoir une bonne formation professionnelle et se mettre à niveau pendant toute la carrière ; avoir de la disponibilité et une bonne écoute des patientes ; avoir de l’amour et de la compassion ; savoir décoder et interpréter le danger pour sauver deux vies, celle de la mère et de l’enfant.



Elle a exhorté les mères qui se sont déplacées massivement d’être les gardiennes des biens précieux (les enfants) que Dieu leur donne, en prenant soin d’eux, en les éduquant avec amour et droiture, et en faisant d’eux des citoyens modèles.



A la suite de la marraine, la présidente de l’ONG, Mme So Kadidia, a poursuivi dans les conseils d’usage. Elle a jugé ‘’inacceptable’’ le taux de mortalité fœto-maternelle, qualifiant la situation de particulièrement ‘’catastrophique’’ en Côte d’Ivoire en raison de 614 décès pour 100 000 naissances vivantes depuis 2012, soit 18 femmes qui meurent tous les jours de grossesse d’accouchement ou des suites d’accouchement.



Des cadeaux ont également été offerts à 15 majors dont 05 à la retraite pour leur exemplarité lors de la cérémonie.



Œuvrant pour la sauvegarde de la vie de la mère et de l’enfant, l’ONG créée en 2011 vise à promouvoir la profession de sage-femme en réduisant le taux de mortalité fœto-maternelle à travers la formation des élèves sages-femmes en partenariat avec l’INFAS (Institut de formation des agents de santé). Elle recourt au tutorat, au coaching et au mentorat pour renforcer les capacités des sages-femmes déjà en activité. En direction des populations, ‘’Sauvons 2 vies’’ organise régulièrement des séances de sensibilisation pour inciter les mères à fréquenter les hôpitaux sans appréhensions. L’ONG compte aussi parmi ses partenaires l’UNFPA et PSI. Elle a des antennes ouvertes à Daloa, Bouaké et Yamoussoukro.




Rédaction