Santé/VIH SIDA : 2000 femmes dépistées, 500 déclarées séropositives en 2017 à Daloa

Santé/VIH SIDA : 2000 femmes dépistées, 500 déclarées séropositives en 2017 à Daloa

Plus de 2000 femmes dépistées en 2017, 500 déclarées séropositives, 8 donnent naissance à des enfants séropositifs. Les explications du directeur départemental de la santé.

Le district sanitaire du département de Daloa en partenariat avec les organisations de la société civile intervenantes dans le domaine de la santé a célébré récemment la 30e journée mondiale de lutte contre le SIDA (JMLS) 2017. Placée sur le thème : « Agissons ensemble pour plus de prévention », cette trentième journée a été l'occasion pour le premier responsable de la santé du département d'inviter les populations et les femmes en particulier à une prise de conscience et à un changement de mentalité.


Selon lui, plus de 2000 femmes ont été dépistées dans le district sanitaire du département de Daloa au cours de cette année : « Parmi ces 2000 Femmes dépistées, 500 femmes ont été déclarées séropositives.

Et sur les 500 femmes séropositives, 8 femmes déclarées séropositives ont donné naissance à des enfants séropositifs. », A-t-il révélé.

Donnant les raisons, il dira : « Ces femmes qui ont donné naissance à des enfants séropositifs sont des femmes qui fuient nos soins, qui préfèrent se réfugier dans les camps de prière ou encore qui ne sont jamais venues à leur consultation prénatale et c'est pendant l'accouchement que l'on découvre leur statut ».

Une situation qu’il a dénoncée : « Aujourd'hui, la science a évolué. Quand une femme a le Sida, elle peut mettre au monde des enfants sains. À condition, que les agents de santé soient informés à temps afin de lui apporter assistance tout le long de sa grossesse. »

En outre, il a rappelé l'engagement du gouvernement ivoirien à combattre cette maladie, annonçant par la même occasion qu'à l'occasion de la 19e édition de la Conférence Internationale sur le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles en Afrique (ICASA 2011), le président de la République, SEM Allassane Ouattara a promis d'investir prés de 21 milliards dans la lutte contre le Sida.

Emboîtant le pas au directeur départemental de la santé, le représentant du maire de la commune de Daloa, Mongnétenou Bruno a insisté sur la prévention qui selon lui est l'élément analyseur qui devrait permettre d'éliminer le VIH/sida. « Il faut que chacun accepte de se faire dépister », a-t-il conseillé.

Pour sa part, le deuxième secrétaire général de la préfecture de Daloa, Glao Alexandre a salué le travail ardu entrepris par les agents de la santé du district sanitaire du département de Daloa.

Notons que, cette journée a été l'occasion pour le district sanitaire du département de Daloa d'encourager et de féliciter les ONG qui œuvrent au quotidien dans la lutte contre le sida notamment, I'ONG SEV-Cl, l'ONG AIMAS, l'ONG OCJUD-CI, l'ONG VIF, etc...


Guillaume Kouamé  

Rédaction