Sensibilisation à l’épargne domestique : Joseph Yapo Mancambou, DG de la LOYALE VIE, prend les devants

Sensibilisation à l’épargne domestique : Joseph Yapo Mancambou, DG de la LOYALE VIE, prend les devants

Joseph Yapo Mancambou, DG de la LOYALE VIE, fait feu de tout bois pour véhiculer son message sur l’épargne domestique. Toutes les tribunes où cet assureur émérite a été invité se sont transformées peu ou prou en des tribunes pour sensibiliser à l’épargne domestique, vraies solutions à ses yeux pour aller vers le développement.

Ce jeudi 12 octobre, la deuxième édition du petit déjeuner débat ‘’les matins de COFINA’’ a eu lieu à l’hôtel Tiama au Plateau. Présent en qualité de guest speaker, Joseph Yapo Mancambou s’est une fois de plus appesanti sur la question autour de l’épargne domestique, appelant à une forte mobilisation de la sensibilisation.

« On peut avoir une économie mais si elle ne participe pas réellement au développement, cela ne vaut pas la peine de bâtir une politique là-dessus. Nous devons avoir une politique basée sur des actions concrètes. L’une des actions essentielles, c’est qu’il faut sensibiliser l’ensemble de la population à donner une place importante à son épargne. C’est un point important. Il faut que les populations pour le peu qui leur reste après avoir fait toute sorte de dépenses puissent donner un peu au pays à travers des véhicules financiers de collecte de l’épargne, notamment les assureurs qui ont pour mission de collecter l’épargne de long terme », a-t-il suggéré.

Pour y parvenir, le Directeur général de la LOYALE VIE veut qu’il existe un cercle vertueux dans lequel l’Etat est appelé à jouer un rôle important par l’intensification de la sensibilisation à l’épargne domestique mais aussi par une politique incitative en faveur de ceux qui collectent cette épargne. Car en définitive cela est dans l’intérêt de l’Etat.

« Si cette politique de collecte de l’épargne est bien faite, elle permettra à l’Etat en retour de bénéficier de ressources à travers les emprunts qui participent à financer les investissements, mais aussi d’aller vers le privé, c’est-à-dire les banques, les sociétés financières, les institutions de microfinance pour donner une place de choix aux PME, structures nécessaires pour dynamiser l’emploi, l’économie et la production de richesse », a-t-il expliqué.

En attendant, Joseph Yapo Mancambou a pris le taureau par les cornes avec les produits innovants proposés par La LOYALE VIE : « Il faut que chacun joue son rôle, la LOYALE VIE a décidé de jouer le sien. Nous sommes en train de parcourir toutes les régions, mais pour que ce message soit efficace il faut qu’il soit cautionné par l’Etat », a-t-il souhaité.

Bamba Bakary