TEDx Grand-Bassam : Des partages d’expériences de haute volée

TEDx Grand-Bassam : Des partages d’expériences de haute volée

Le Centre culturel Jean-Baptiste de Grand-Bassam a accueilli plus de 200 participants à la deuxième édition de TEDx ce samedi 20 janvier autour du thème : « Nos limites ». Les TEDx s’inscrivent dans un format concis de « talks » de 18 minutes maximum réservés à des speakers et ayant pour but d’encourager la diffusion d’idées visant à changer le monde.

Après le traditionnel AkWABA du commissaire général du TEDx Grand Bassam, M. Andeka Oulé, et les mots de remerciement du sponsor MTN CI, 9 speakers qui ont su dépasser leurs limites en allant à la découverte du monde ont édifié et rassuré à tour de rôle un auditoire conquis

Auteur de plusieurs pièces à succès, Abass Zein a été le premier intervenant de cette édition. Exerçant depuis 20 ans dans la médecine, Zein par sa brillante intervention a évoqué l’opportunité de se mettre ensemble pour réussir. Dans son exposé, il a conseillé de ne pas s’encombrer avec les gens qui perdent le temps, tout en sachant que c’est ensemble qu’on réussit. 

Nominée meilleure entrepreneur issue des communautés minoritaires en Norvège en 2014 par la fondation « Leadership Foundation », Antoinette Botti, l’Ivoiro-Norvégienne, est créatrice de la marque GING, boisson très connue des Norvégiens, à base de Gingembre, communément appelée « Gnamakoudji ». Par son histoire, madame Botti a demandé de toujours croire en ce qu’on fait et de toujours prendre le taureau par les cornes en passant de l’ordinaire à l’extraordinaire.

Ancien enfant de la rue, administrateur du groupe Police Secours sur Facebook et décoré par la République de Côte d'Ivoire, le 3ème speaker, M. Assane a indiqué qu’il faut toujours se poser la question suivante : "Qu'est-ce que j'apporte à ma communauté ?" Pour son mot de fin, il a conclu avec cette belle citation : "Il ne faut pas vivre pour que sa présence soit remarquée mais il faut vivre pour que son absence soit ressentie".

4ème intervenant, Jean Marie Masumbuko, chirurgien pédiatre de formation est aussi diplômé en Santé Publique. Il fait partie de ses Africains engagés contre le VIH-SIDA. Pour lui, contrairement aux années 90, il est interdit en 2018 de ne pas connaitre son statut sérologique. 

Changement. Pourquoi et comment ? Ce thème développé par M. Maurice Koué, Directeur Général du Centre de Communication et de Développement de l’Entreprise (CCDE) dont il est le fondateur et spécialiste en promotion de l’esprit et de la culture d’entreprise. Pour lui, les Ivoiriens aiment vivre en comptant sur la chance. ‘’Pourtant, celui qui vit par chance n’a jamais de chance’’, a-t-il affirmé.

Nabou Fall, professionnelle en Marketing et Communication qui fut la première responsable Marketing de la compagnie de télécommunication MTN, accompagne les entreprises dans le développement de leur marque et les produits. Pour elle, il faut être soit même. Dans une démarche très logique, elle a montré au public le chemin pour oser être soi-même. 

Chef d’entreprise, Patricia Zoundi a glané plusieurs lauriers dont le prix National d’excellence 2014 de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire. Son plus grand rêve est de nourrir l'Afrique. « J'ai fini mes études supérieures à l'âge de 21 ans et très tôt, je me suis lancée dans l’Entrepreneuriat ». Pour elle, les limites sont plus mentales que physiques. Pour pallier à ces limites, elle conseille d’essayer, d’échouer, d’apprendre et de réussir.

Duo de speakers, Clasran N’guessan et Myriam Carius ont clos la série des talk. Membres de l’équipe ‘’Objectif Mont Nimba’’, ils ont décidé d’aller à l’assaut de la plus haute montagne d’Afrique de l’Ouest, revenant avec une information contraire à ce que l’on nous a enseignés sur les bancs de l’école. En effet, selon ces alpinistes téméraires, le Mont Nimba fait exactement 1759m et non 1752m.

C’est avec un poème qui a fait le tour du monde que Dorothy Oger, le dernier speaker, a invité à choisir l’amour. ‘’Ce poème est dédié à un ami tué dans un attentat et à toutes les victimes de terrorisme et de guerre dans le monde », a-t-elle expliqué. « For love / Je choisis l’amour » est le titre de ce poème. Dorothy est formatrice, Coach et animatrice, Co-fondatrice et Directrice associée de Performance Partners. 

Rédaction