Transport aérien africain : Le ministre Amadou Koné invite les compagnies aériennes africaines à baisser leurs tarifs

Transport aérien africain : Le ministre Amadou Koné invite les compagnies aériennes africaines à baisser leurs tarifs

Amadou Koné, ministre ivoirien des Transports, a appelé les compagnies aériennes africaines à baisser leurs tarifs, jugés trop chers, afin de participer à la croissance du secteur où la part du continent reste faible, à l’ouverture de l’assemblée générale de l’Association des transporteurs aériens francophones (ATAF) qui regroupe 16 compagnies, le samedi 21 octobre 2017, à Abidjan.

"Je lance un appel aux compagnies aériennes africaines afin qu’elles nous aident à faire baisser les coûts de transport aérien dans nos pays. Il y va de la survie de ces entreprises", a déclaré Amadou Koné.

"Il est moins cher d’aller d’Abidjan à Paris, quelle que soit la compagnie, que d’aller (d’Abidjan) à Dakar" a-t-il souligné, se "disant constamment interpellé quand au coût du transport aérien en Afrique".

Cependant, il faut s’attendre à une croissance à venir dans le secteur.

"Le transport aérien mondial a enregistré une croissance de plus de 60% sur les dix dernières années, pour l’heure l’Afrique ne représente qu’une faible proportion. Mais les prévisions laissent entrevoir une croissance de 16,3% de l’Afrique dans le secteur lors des vingt prochaines années", a laissé entendre M. Koné.

"Il est donc important pour les pays africains de se préparer à affronter les challenges futurs qu’induira cette croissance attendue", a-t-il dit.

En marge de cette rencontre, Air Côte d’Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne et son partenaire Air France ont signé "un mémorandum" sur un "partage de codes" dont l’objectif est de permettre à Air Côte d’Ivoire de vendre des billets sur Paris, tout en n’étant pas l’opérateur.


Source : AFP

Source externe